Virus Enquêtes sur la cybercriminalité aux États-Unis

Aussi connu comme: USA Cyber Crime Ransomware
Distribution: Bas
Niveau de dommage: Sévère

Instructions pour la suppression du virus Enquêtes sur la cybercriminalité aux États-unis, Commandement Cybernétique de [Nom de l’État]

USA Cyber Crime Investigations, Cyber Command of [State name] message "ATTENTION! Your computer has been blocked up for safety Le message du virus « Enquêtes sur la cybercriminalité aux États-unis, Commandement Cybernétique de [Nom de l’État] » ‘‘ATTENTION! Votre ordinateur a été bloqué pour les raisons de sécurité énumérées ci-dessous ’’ qui bloque l’écran de l’ordinateur et demande de payer une amende de 300$ (en utilisant MoneyPak ou MoneyGram) pour soi-disant des violations de la loi; est une arnaque. Ce message n’a été envoyé par aucune autorité réelle des États-unis, c’est un virus de type ransomware (rançongiciel) crée par des cybercriminels. Il provient d’une famille appelée Urausy et cible les utilisateurs des PC au niveau des État Unis, plus spécifiquement divers États des États-Unis. Les cybercriminels qui sont derrière le développement de cette arnaque ciblent ces États : Californie, Arizona, Caroline du Nord, Ohio, la Pennsylvanie, le sud du Texas, Utah, Maryland, Washington, Oregon, New York, New Jersey, Nevada, Indiana, Hawaii, la Géorgie et la Floride. Un tel ciblage est possible grâce au fait que les ransomware (rançongiciels) sont capables de détecter l’adresse IP des ordinateurs qu’ils infiltrent, cette information permet aux cybercriminels de servir des variantes localisées de leurs faux messages.

Les utilisateurs d’ordinateurs doivent comprendre qu’en réalité, aucune des autorités ou organisations partout dans le monde n’utilise des messages qui bloquent l’écran de l’ordinateur en vue de collecter des amendes pour n’importe quelle violation de la loi. C’est une arnaque et payer cette fausse amende serait égal à l’envoi de son propre argent aux cybercriminels. Le message d’ « Enquêtes sur la cybercriminalité aux États-unis » qui demande de payer une amende en vue de débloquer son ordinateur est une arnaque totale, ignorez ce message et ne payez pas. La façon correcte de traiter ce message est de l’éliminer de votre ordinateur.

Virus Enquêtes sur la cybercriminalité aux États-unis

Le virus « Enquêtes sur la cybercriminalité aux États-Unis » cible divers États des États-Unis. Cependant, si les cybercriminels sont incapables de détecter la localisation de l’ordinateur qui est infecté, l’écran de l’ordinateur devienne verrouillé et le message suivant s’affiche ‘‘Mandiant, Sécurité Cybernétique des États-unis’’. Le plus souvent, de tels ransomware (rançongiciels) sont distribués à l’aide d’ensembles d’exploitation qui s’infiltrent dans le système d’exploitation de l’utilisateur en utilisant des failles de sécurité dans des logiciels désuets (Java, Flash, etc.). La meilleure façon donc pour protéger son ordinateur est de maintenir tous les logiciels mis à jour tout en utilisant des antivirus et des logiciels anti-espions légitimes. Le ransomware (rançongiciel) « Enquêtes sur la cybercriminalité aux États-unis » est une arnaque typique qui exploite les noms d’autorités légitimes en vue de rendre le faux message plus réaliste. Pour créer un sens d’urgence, les cybercriminels utilisent un compte à rebours de 48 heurs et déclarent que si l’amende n’est pas payée, un procès pénal sera ouvert. En réalité, c'est juste une arnaque intelligemment conçue qui vise à tromper les utilisateurs d’ordinateurs pour payer une amende non existante. Si votre ordinateur est infecté par le virus « Enquêtes sur la cybercriminalité aux États-unis », utilisez les instructions de suppression fournies et éliminez cette arnaque de votre PC.

Faux message présenté par le virus « Enquêtes sur la cybercriminalité aux États-unis » :

Enquêtes sur la cybercriminalité aux États-Unis

Commandement Cybernétique de [Nom de l’État] (Arizona, Caroline du Nord, Ohio, la Pennsylvanie, le sud du Texas, Utah, Maryland, Washington, Oregon, New York, New Jersey, Nevada, Indiana, Hawaii, la Géorgie, la Floride ou la Californie)

ATTENTION! Votre ordinateur a été bloqué pour les raisons de sécurité énumérées ci-dessous. Vous êtes accusés de visualisation/stockage et/ou diffusion de pornographie interdite (pornographie juvénile / zoophilie / viol, etc.).Vous avez violé la Déclaration mondiale sur la non-prolifération de la pornographie juvénile. Vous êtes accusés d'avoir commis le crime prévu par l'article 161 du droit pénal des États-Unis d'Amérique.
L'article 161 du droit pénal des États-Unis d'Amérique prévoit des peines de privation de liberté d’une durée de 5 à 11 ans.
En outre, vous êtes soupçonnés de violation de « droits d'auteurs et aux droits connexes» (téléchargement de musique piratée, vidéo, articles.) et de l'utilisation et/ou diffusion de contenu protégé par des droits d’auteurs. Ainsi, vous êtes soupçonnés de la violation de l'article 148 du droit pénal des États-Unis d'Amérique.
L'article 148 du droit pénal des États-Unis d'Amérique prévoit des peines de privation de liberté d’une durée de 3 à 7 ans ou une amende de base de 150 à 550.
C’était depuis votre ordinateur qu’un accès non autorisé à des informations étatiques d'une grande importance ainsi que des données closes à l'accès public via Internet avait été volé. 
L'accès non autorisé aurait pu être arrangé à dessein par vous-même pour des motifs mercenaires, ou bien sans votre connaissance et consentement, à condition que votre ordinateur ait été affecté par des logiciels malveillants. Par conséquent, vous êtes soupçonné - jusqu'à ce que l'enquête se déroule - de violation innocente de l'article 215 du droit pénal des États-Unis d'Amérique («loi sur la méconnaissance négligente et imprudente des ordinateurs et des aides à l'ordinateur»).
L’article 215 du droit pénal des États-Unis d'Amérique prévoit des peines de privation de liberté d’une durée de 5 à 8 ans et/ou une amende allant jusqu’à 100.000.
En outre, après l’examen de certains informations extraites de votre ordinateur personnel, il a été constaté que votre ordinateur personnel avait été régulièrement utilisée pour du Bulk spamming (spam en vrac); que ça soit arrangé à dessein par vous-même pour des motifs mercenaires, ou bien sans votre connaissance et consentement, à condition que votre ordinateur aurait été affectée par des logiciels malveillants. Bulk-spamming est un moyen pour diffuser des logiciels malveillants de pornographie interdite. Par conséquent, vous êtes soupçonné - jusqu'à ce que l'enquête se déroule - de violation innocente de l'article 301 du droit pénal des États-unis d'Amérique (‘‘sur le bulk-spamming et la diffusion des logiciels malveillants (virus)’’).
L’article 301 droit pénal des États-Unis d'Amérique prévoit des peines de privation de liberté d’une durée allant jusqu’à 5 année et une amende allant jusqu’à 250.000. 
S'il vous plaît, ayez à l'esprit que votre identité personnelle et votre emplacement sont bien identifiés, et une procédure pénale pourrait être ouverte contre vous dans le cours de 96 heures pour la perpétration de crimes indiqués dans les articles ci-dessus. La procédure pénale pourrait être soumise au tribunal.
Toutefois, en vertu des modifications apportées au droit pénal des États-unis d'Amérique en date du 9 Octobre 2013, et conformément à la déclaration des droits de l'homme, votre négligence de la loi pourrait être interprétée comme involontaire (si vous avez eu aucun incident avant) et aucune mise en accusation suivra. Cependant, c'est une question de savoir si vous avez payé l'amende au Trésor (à l'effet d'initiatives visant à la protection du cyberespace).
La pénalité doit être payée dans le cours de 48 heures à compter de la violation. À l'expiration du délai, les 48 heures qui suivront seront utilisées pour la collecte automatique de données sur vous et votre inconduite, et la procédure pénale sera ouverte contre vous. Le montant de l’amende est de 300 $, vous pouvez la régler avec les bons paquets express de MoneyPak ou MoneyGram.
Dès que l'argent arrive sur le compte du Trésor, votre ordinateur sera débloqué au cours de 24 heures.
Ensuite, en dedans de 7 jours, vous devriez mettre fin aux infractions liées à votre ordinateur. Sinon, votre ordinateur sera bloqué à nouveau et la procédure pénale sera ouverte contre vous (sans possibilité de payer une amende).
S'il vous plaît, gardez à l'esprit que vous devez entrer 4 ensembles de bons vérifiés et s'abstenir d’encaisser les bons utilisés pour paiement de l'amende. Si un ensemble erroné a été saisi, ou si vous tentez d'annuler le bons issu de l'opération; alors, en dehors des infractions ci-dessus, vous serez accusé de fraude (article 377 du droit pénal des États-Unis d'Amérique, 1 à 3 ans d'emprisonnement) et la procédure pénale sera ouverte.

Suppression du virus Enquête sur la cyber criminalité aux États-Unis:

Étape 1

Utilisateurs de Windows XP et de  Windows 7: Durant le processus de redémarrage de votre ordinateur presser la touche F8 sur votre clavier plusieurs fois jusqu'à ce que vous voyiez le menu Options Avancées de Windows, Ensuite sélectionnez le mode Sans échec en réseau à partir de la liste et presser ENTREE.

Mode sans échec en réseau

Vidéo montrant comment démarrer Windows 7 en ''Mode sans échec en réseau'':

Utilisateur de Windows 8: Démarrer Windows 8 en Mode Sans Échec en réseau: Allez dans l'écran de démarrage de Windows 8, taper Avancé, dans les résultats de recherche sélectionner Paramètres. Cliquer sur les options de démarrage avancées, dans la fenêtre de PC ouverte ''Paramètres généraux du PC'' sélectionner Démarrage avancé. Cliquer sur le bouton ''Redémarrer maintenant''. Votre ordinateur redémarrera maintenant avec un ''menu des options de démarrage avancées''. Cliquer sur le bouton ''Dépannage'', ensuite cliquer sur le bouton ''options avancées''. Dans l'écran des options avancées cliquer sur ''Paramètres de démarrage''. Votre PC redémarrera avec un écran Paramètres de démarrage''. Presser ''5'' pour démarrer dans le Mode Sans Échec en Réseau avec la commande invite.

Mode sans échec en réseau dans Windows 8

Vidéo montrant comment démarrer Windows 8 en ''Mode sans échec en réseau'':

Étape 2

Connectez-vous au compte qui est infecté avec le virus The ICE Cyber Crimes Center virus. Démarrez votre navigateur Internet et téléchargez un programme anti- espion légitime. Mettez à jour le logiciel anti espion et démarrez un scan complet du système. Supprimer toutes les entrées qu'il détecte.


Si vous ne pouvez démarrez vitre ordinateur en mode sans échec en réseau, essayer de faire une restauration des fichiers et des paramètres du système restauration du système.

Vidéo montrant comment supprimer le ransomware (rançongiciel) en utilisant ''Mode sans échec en réseau avec la commande Invite'' et ''Restauration du système:

1. Démarrer votre ordinateur en mode sans échec avec la commande invite. Durant le processus de redémarrage de vitre ordinateur presser la touche F8 sur votre clavier plusieurs fois jusqu'à ce que vous voyiez le menu Options Avancées de Windows, Ensuite sélectionnez le mode Sans échec en réseau à partir de la liste et presser ENTREE.

Redémarrer votre ordinateur en Mode sans échec en réseau

2. Quand vous êtes dans le mode de téléchargement de la  commande invite entrer la ligne suivante: cd restore and presser ENTREE.

system restore using command prompt type cd restore

3. Ensuite taper cette ligne: rstrui.exe et presser ENTREE.

restauration du système en utilisant en utilisant la commande invite rstrui.exe

4. Dans la fenêtre ouverte cliquer "Suivant".

restore system files and settings5. Sélectionner un des points de restauration disponibles et cliquer "Suivant" (cela restaurera votre système d'ordinateur à une date et une heure antérieure, avant que le ransomware infiltre votre PC).

sélectionnez un point de restauration

6. Dans la fenêtre ouverte cliquer "Oui".

exécuter une restauration du système

7. Après avoir restauré votre ordinateur à une date précédente téléchargez et scannez votre PC avec un logiciel anti espion recommandé pour éliminer tous restants de ce ransomware (rançongiciel).

Source: https://www.pcrisk.com/removal-guides/7387-usa-cyber-crime-investigations-virus

À propos de l’auteur:

Tomas Meskauskas

Je suis passionné par la sécurité informatique et la technologie. J'ai une expérience de plus de 10 ans dans diverses entreprises liées à la résolution de problèmes techniques informatiques et à la sécurité Internet. Je travaille comme auteur et éditeur pour PCrisk depuis 2010. Suivez-moi sur Twitter et LinkedIn pour rester informé des dernières menaces de sécurité en ligne. En savoir plus sur l'auteur.

PCrisk Security Portal est un portail de sécurité créé par des chercheurs en sécurité pour aider à éduquer les utilisateurs d'ordinateurs sur les dernières menaces de sécurité en ligne. Plus d'informations sur les auteurs et les chercheurs qui travaillent chez PCrisk sur notre page Contact.

Nos guides de suppression des logiciels malveillants sont gratuits. Cependant, si vous souhaitez nous soutenir, vous pouvez nous envoyer un don.

Instructions de suppression en d'autres langues
Code QR
USA Cyber Crime Ransomware Code QR
Un code QR (Code Quick Response) est un lisible par machine qui emmagasine les URL et d’autres information. Ce code peut être lu en utilisant une caméra sur un téléphone intelligent ou sur tablette. Scannez ce code QR pour avoir un accès rapide au guide de suppression du USA Cyber Crime Ransomware sur votre diapositif mobile.
Nous recommandons:

Débarassez-vous de USA Cyber Crime Ransomware aujourd’hui :

▼ SUPPRIMEZ LE MAINTENANT avec Spyhunter

Plateforme: Windows

Note de l’éditeur pour Spyhunter:
!Remarquable!

[Haut de la page]

Le scanneur gratuit vérifie si votre ordinateur est infecté. Pour supprimer le logiciel malveillant, vous devez acheter une version complète de Spyhunter.